Éloge

Emprunté au latin ēlogium (lui-même emprunté au grec ε ̓ λ ε γ ε ι ̃ ο ν : « mètre élégiaque ; distique », avec attraction de λ ο ́ γ ο ς et de ēloqui) : « épitaphe, courte formule, clause d’un testament » qui, par rapprochement avec le grec ε υ ̓ λ ο γ ι ́ α : « beau langage, belles paroles » d’où « éloge » et « bénédiction », a pris en bas latin le sens de « éloge ».

Les éloges funèbres se parent de leurs plus beaux atours numériques en ce lundi 11 janvier 2016. Après la secousse provoquée par l’annonce du décès de David Bowie, l’humeur est à la peine. 

Non-Sir Bowie, qui comparait le Oxford English Dictionary à un long poème, était-il seulement féru d’étymologie ? 

Peu importe la réponse. Que l’immense artiste londonien soit ici remercié de sa prolifique générosité et que son nom traverse indéfiniment les galaxies. 

Source : http://www.cnrtl.fr/etymologie/éloge 

Image : mosaïque réalisée à partir des dessins d’Helen Green réalisés en janvier 2015 et que l’on peut retrouver ici.

 

 

Publicités