Aventure

Emprunté au latin vulgaire adventura : « ce qui doit arriver », pluriel neutre du participe futur de advenire : « arriver, se produire ».

Que vous arrivera-t-il en 2017 ? À défaut de jumelles, si seulement une bohémienne pouvait vous l’annoncer. Reconnaissable à ses vêtements bariolés, à sa longue chevelure sombre, à ses nombreux bijoux faits de bric et de broc, à son attitude fière et altière, la diseuse de bonne aventure constitue en effet un cliché enfermant les femmes dans un carcan fatal. Les pratiques divinatoires avaient beau être très répandues durant l’Antiquité (allez donc regarder les maquettes mésopotamiennes de foies au département des Antiquités orientales du musée du Louvre), les chiromanciennes et les tireuses de cartes se sont vues condamner par l’Église au Moyen Âge. Tout un nuage de mystère les enveloppe alors, les associant au vol et à la luxure. À la fin du XVIe siècle, Caravage en fera un motif iconographique majeur au sein de son œuvre qui sera réinterprété pendant plusieurs siècles.

Que vous arrivera-t-il, alors, en 2017 ? Seuls vous pouvez le décider. Ah, pardon, Les Étymologiques ont une petite idée : de l’aventure, de l’aventure, de l’aventure, encore et toujours, c’est tout ce que l’on vous souhaite. Pas besoin de s’appeler Ulysse, Perceval, Vasco de Gama ou Luke Skywalker pour ressentir la nouveauté, pour découvrir l’inconnu, pour ressentir un frisson, que ce dernier soit gigantesque ou non. Descendez simplement votre escalier et ouvrez vos chakras. L’aventure doit arriver.

Belle année 2017 à tous !

Image : © Evan Kirby, trouvée sur http://www.unsplash.com

Source : http://www.cnrtl.fr/etymologie/aventure

Publicités